Saviez-vous que la surdité industrielle, appelée aussi surdité professionnelle, est la maladie reliée au travail la plus fréquente? Selon l’Institut national de santé publique du Québec, entre 300 000 et 400 000 travailleurs seraient exposés chaque jour à un bruit excessif au travail. Et contrairement à la croyance populaire, la surdité professionnelle n’affecte pas uniquement les travailleurs en usine: les musiciens professionnels, les dentistes, les enseignants, les éducateurs en garderie, les conducteurs de véhicules lourds, les agriculteurs, les opérateurs de métro, les ébénistes, les ambulanciers, les pilotes d'avion peuvent aussi en être atteints.

Trois principaux facteurs influencent l'ampleur de la perte auditive:

  • Le niveau d'exposition sonore (l’intensité du son)
  • Le temps d'exposition (nombre d’années)
  • L'âge de la personne

Misez sur la prévention

Il est possible de ralentir ou de faire cesser l’aggravation de la surdité professionnelle. Si vous jugez être à risque, n’hésitez par à venir nous consulter; nos audioprothésistes vous aideront à mieux comprendre votre audition et vous proposeront des solutions qui viseront à vous protéger des nuisances sonores, comme des embouts protecteurs sur mesure ou des coquilles.

Vous pensez être atteint de surdité industrielle?

Attentionnés, nos audioprothésistes prendront le temps de vous écouter, de bien comprendre votre situation et tous les inconvénients déclenchés par votre perte auditive. Ils vous proposeront ensuite plusieurs solutions qui vous permettront de pallier efficacement votre surdité et vous accompagneront dans toutes vos démarches.

Les hommes seraient beaucoup plus nombreux que les femmes à souffrir de surdité professionnelle: près de 98 % des cas acceptés par la CSST affectent des hommes.